Le jeune océanographe

Share Button

Aujourd’hui s’achève le 26e Forum des jeunes océanographes, organisé cette année par le Laboratoire d’océanologie et de géosciences (CNRS – Lille 1 – ULCO) situé à Wimereux en collaboration avec l’Union des océanographes de France. Pendant deux jours, des doctorants ou de jeunes thésards ont présenté une communication ou un poster en relation avec les sciences et les technologies marines.

Pour préparer sa communication, le jeune océanographe a pu utiliser de nombreuses ressources dont certaines sont proposées par la BULCO. Parmi elles figurent les revues Journal of marine systems, Marine pollution bulletin ou encore Estuarine, coastal and shelf science. Le jeune océanographe  aura pu les consulter sur Science Direct et même créer une veille à partir de là afin d’être automatiquement informé de la parution d’un nouvel article. Des possibilités de veille également possibles sur la base Academic Search Premier où figure la publication Journal of coastal research ou encore sur Springerlink où se trouve la  revue Ecosystems. Le jeune océanographe est probablement sensible à la diffusion en libre accès des résultats de la recherche. Outre les exemples de ressources payantes que nous venons de citer, il n’aura sûrement pas manqué de consulter des archives ouvertes disponibles sur Avano ou encore Open Science Directory. Enfin, comme le jeune océanographe sait que ressources électroniques et ressources papier sont complémentaires, il aura également  consulté l’ouvrage Les biomarqueurs dans l’évaluation de l’état écologique des milieux aquatiques disponible à la section de Calais. Et encore beaucoup d’autres!

Source image : Olivier Le Corre