[Dunkerque] MAI 68 – MAI 2018 50 ans déjà !

Share Button
[Dunkerque] MAI 68 – MAI 2018 50 ans déjà !

À l’occasion du 50e anniversaire des évènements de Mai 68, la bibliothèque propose une exposition du 23 avril au 18 mai 2018 sur l’histoire et l’héritage de Mai 68 à travers des photographies, des journaux, des tracts, des affiches.

Une table ronde sera organisée le 18 mai à 18h30 à la bibliothèque, un dialogue entre les acteurs ou les témoins de Mai 68.

 

Le défilé des métallos CGT, le 8 juin, place de la République

©Photo : Archives La Voix du Nord

L’année 1968 connaît une agitation exceptionnelle, Mai 68 est aussi l’évènement historique, social et culturel le plus important que la société française ait connue depuis 1945.

Que s’est-il passé en Mai 68 ?

Source : Gallica (BNF)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les évènements de Mai 68 sont le reflet de trois crises : la révolte des étudiants, la grève générale et la crise politique.

Le mouvement de révolte prend naissance à l’université de Nanterre le 22 mars avec son porte-parole Daniel Cohn-Bendit et ensuite le mouvement s’étend dans toutes les universités de France. La Sorbonne et le théâtre de l’Odéon sont occupés…  Le 12 mai la France bouillonne et le pouvoir est déstabillisé, l’autorité du Chef de l’État le Général de Gaulle. Le pouvoir s’interroge : “Que veut la jeunesse” ? La jeunesse ne veut plus être enfermée dans des règles.

Du 3 au 13 mai, bagarres et barricades, un climat de tensions s’installe entre autorités universitaires et étudiants contestataires lors des manifestations au Quartier latin autour de la Sorbonne. Les facultés se mobilisent au nom de l’indépendance de l’Université. Après la nuit des barricades, les manifestations du 13 mai réunissent étudiants et ouvriers dans toute la France. Le 14 mai le mouvement ouvrier rejoint la révolte étudiante : la grève générale ouvrière débute à Sud-Aviation en Loire Atlantique et la grève s’étend à d’autres grands sites industriels. L’occupation des usines investit également le secteur public : SNCF, RATP, PTT, ORTF. Le désordre est partout : pénurie d’essence, arrêt des usines, politiques muets, effondrement des élites sur le plan politique, culturel, littéraire. On dénombre 16 millions de grévistes.

Le 25 mai, les négociations de Grenelle : le relèvement du salaire minimum, l’augmentation des salaires, la réduction du temps de travail (la semaine des 40 h), les conditions de travail, les droits syndicaux.

La grève se prolonge encore 3 semaines mais la crise aigüe est passée. Une reprise rapide du travail dans les transports, la Poste, les services publics et les écoles aussi. En revanche, dans les entreprises de métallurgie et les grandes usines automobiles où la tradition ouvrière est forte, la tradition de lutte des classes plus affirmée, la reprise sera plus longue. Le gouvernement souhaite que le calme soit revenu avant les élections législatives.

Mai 68 a été aussi un élément déclencheur de la libération des femmes, de nombreuses actions féministes dont le Mouvement pour la libération des femmes (ML), le droit à l’avortement par la loi Veil en 1974. La révolution des moeurs, de la famille, le statut de la femme, le droit de vote à 18 ans…

Pour mieux comprendre cet évènement Mai 68, la bibliothèque met à votre disposition une riche bibliographie sur ce sujet.

Cette exposition est un partenariat entre un témoin de Mai 68 et l’Union Locale de la CGT.